fbpx

Les 10 tendances de la QVT 2022

Les 10 tendances de la QVT 202213 min read

Le chamboulement du monde du travail prévu par de nombreux observateurs a-t-il vraiment eu lieu ? Ou la crise sanitaire aurait-elle simplement confirmé certains signaux déjà enclenchés ?

Aujourd’hui, beaucoup d’organisations avec qui nous collaborons évoquent un “nouveau normal ». Entre changements réels et effet boomerang, voici un tour d’horizon des tendances QVT de l’année.

QUELLES SERONT LES GRANDES TENDANCES DE LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL EN 2022 ?

1/ L’adieu au présentéisme

« Pourquoi y’a plus personne à la réu de 18h ? »

Photo by Pawel Chu on Unsplash

Lors de la crise sanitaire, le bureau a démontré son caractère subsidiaire, c’est aux organisations de lui rendre du sens” : Camille Rabineau qui anime pour nous des ateliers sur le retour au bureau appuie parfois là où ça fait mal ! Si le télétravail a pu s’ancrer massivement au sein des entreprises et des collectivités, reste que son adoption à marche forcée lors des confinements a laissé quelques séquelles.

Le présentéisme est questionné : comment répartir travail collectif, nécessitant réunions et interactions sur site, et deepwork, particulièrement pertinent en télétravail ? Dans cet entretien avec Laetitia Vitaud, elle interroge nos pratiques de travail à l’épreuve de la crise sanitaire. L’enjeu est de taille pour les équipes RH si elles souhaitent redonner un sens positif à la présence au bureau et maintenir une culture d’entreprise commune.

En savoir + : L’atelier Créer du collectif à distance fournit des outils pour mieux gérer et organiser nos nouveaux modes de travail hybrides.

2/ Le travail décarboné

“Clairement avec le vélo électrique, il y a un avant et il y a un après”

Photo by Etienne Girardet on Unsplash

Alors qu’on ambitionne de transitionner vers les énergies renouvelables et les smart cities, on entend encore peu parler de l’empreinte carbone liée à nos modes de travail. Faut-il “travailler moins pour polluer moins“ ? interroge la journaliste Claire Lecoeuvre. Avec l’effet rebond, il faudrait encore voir ce que nous ferions du temps ainsi libéré. Certains leviers commencent timidement à être activés : mobilité des salariés, achats responsables et sobriété numérique.

Alors que l’impact du télétravail sur la réduction des émissions de GES fait l’objet de débats, de nombreuses organisations nous sollicitent sur ces questions afin de former leurs équipes à un travail plus soucieux de l’environnement. Le succès des fresques du climat ne se dément pas, les ateliers Pollution numérique et Zéro déchet cartonnent, les animations sur la mobilité durable ont remporté un franc succès. De là à parler d’un travail décarboné, il n’y a qu’un pas. Qu’on aimerait franchir en 2022 !

3/ L’Ikigai ou la quête du sens

« Depuis le confinement, j’ai repris l’écriture. »

Photo by Finde Zukunft on Unsplash

Le sens, toujours le sens… Difficile de questionner le sens au travail sans en traiter les multiples facettes : sens au travail, mais aussi sens du travail, rapport entre sens et équilibre de vie… Afin de pouvoir débroussailler le sujet de manière ludique, l’Ikigai se révèle un outil particulièrement pertinent. Ce concept japonais évoque avec clarté l’alignement recherché par tout un chacun dans sa quête de sens. Il permet d’aborder la sphère professionnelle, la sphère personnelle, et même les enjeux de société, afin d’y voir plus clair dans les leviers d’actions individuels : une ressource bienvenue en ces temps où l’on relève doucement la tête hors de l’eau.

En savoir + : Découvrez la formation Activer son Ikigaï pour plus de sens et d’équilibre au travail

4/ LE GREEN ORGANIZING

« Avis aux bordéliques pollueurs : passez votre chemin ! »

Le télétravailleur à la sauce 2022 a pris les leçons de 2021 : concernant l’organisation de son espace de travail à domicile, si l’improvisation a été le maître-mot lors des premiers mois de crise sanitaire, le besoin de repères et d’organisation a rapidement pris le dessus. La preuve : le succès de notre atelier Green Organizing !

Repenser son bureau à la maison à l’aune de la révolution post-Covid : tel est le défi que propose de relever notre intervenante. Il s’agit d’optimiser, ranger, trier afin de pouvoir travailler dans des conditions optimales, confortables, écologiques et débarrassées du superflu. Conscientiser l’importance de son bureau est un premier pas. Trier ses mails et ranger son bureau en sont des seconds : arbitrer ses priorités, un troisième : s’or-ga-ni-ser en somme ! Un vrai défi, à la croisée des chemins domestiques et professionnels.

5/ Le manager hybride

« Pfiou. Plus que trois visios avant le déjeuner »

Session d'Innovation Games au sein du LAD pour synthétiser les compétences du manager de demain

Le management à l’ancienne, avec ses réunions interminables et reporting à tout-va, a pris un sacré plomb dans l’aile. Résultat : de nombreux conflits ont été relevés au sein des organisations, mettant à jour la nécessité de renouveler le contrat de confiance entre managers et collaborateurs.
L’autonomie accordée aux salariés apparaît comme une clé essentielle pour maintenir les collectifs… surtout à distance ! Mais certains managers ont toutes les peines du monde à changer de logiciel.

Le management durable, participatif ne s’improvise pas : il nécessite une acculturation à l’intelligence collective, une vraie adaptabilité mais aussi une meilleure connaissance de soi. Dans ce contexte mouvant, nous avons identifié 7 compétences clé pour un manager responsable, de la communication bienveillante à l’écologie attentionnelle.

6/ LA RÉSILIENCE, UNE DISPOSITION À CULTIVER (PLUS QUE JAMAIS)

“Tu crois qu’on portera encore des masques en 2025 ? »

La résilience, concept cher à Boris Cyrulnik, est la capacité à rebondir face à l’adversité et à grandir en apprenant des défis de la vie. Face aux conséquences de la crise sanitaire, et dans un monde professionnel incertain, le concept de résilience est repris à son tour par le monde de l’entreprise. Comment activer sa résilience en tant qu’individu ? Que signifie une organisation résiliente dans le monde actuel ?

Deux moteurs ressortent comme indispensables en cette époque de turbulences : le sens et les relations. Notre intervenante sur le sujet propose un atelier découverte sur le sujet afin de nourrir sa capacité de résilience et mieux vivre le changement.

7/ LA DÉCONSTRUCTION DES STÉRÉOTYPES

« Je te raconte une blague ? C’est l’histoire d’un gros, d’un noir et d’un… »

Photo by Markus Winkler on Unsplash

Le plafond de verre, la charge mentale, le sexisme ordinaire, l’inclusion et la lutte contre le racisme… tous ces sujets sont aujourd’hui pris au sérieux au sein des organisations, et nombreuses sont celles à souhaiter développer une culture de la diversité en leur sein. Mais il n’est pas toujours aisé de mettre en pratique concrètement ce type de politique tant les stéréotypes discriminants sont légions. Des freins lors du recrutement aux écarts de rémunération en passant par les blagues à la machine à café, il existe encore de nombreux leviers d’actions pour faire bouger la société.

Nous proposons depuis quelques années déjà des temps de parole et de formation pratique sur le sexisme ordinaire au travail et sur l’inclusion pour mieux identifier les stéréotypes et les situations glissantes. L’objectif : proposer une acculturation à chaque iveau de l’organisation : managers, collaborateurs, ressources humaines. La révolution est en marche !

8/ LA RECONNAISSANCE DU 5e TRIMESTRE

« Alors, c’était comment tes vacances ? Tu reviens reposée, j’espère »

Photo by Christin Hume on Unsplash

Le rallongement du congé paternité a donné un nouveau coup de pied dans la fourmilière des débats sur la question de l’égalité professionnelle. Un changement de paradigme s’opère doucement dans la perception de la parentalité en entreprises : une porosité entre les sphères familiales et professionnelles a été révélée par la “grâce” du confinement.

Mais il reste un angle mort peu exploré par les organisations : le 5e trimestre soit le retour des néo-mamans au travail. Nos intervenantes sur le sujet ont exploré cette thématique et en ont tiré quelques enseignements : c’est à ce moment-là que les écarts se creusent entre carrières masculines et féminines, parce que les promotions, les augmentations, les projets d’envergure disparaissent comme par magie. C’est aussi à ce moment-là que la charge mentale et la double journée s’installent, parce qu’à la suite du congé maternité, les mères conservent majoritairement les tâches de soins et d’éducation du bébé.

En savoir + : Découvrez notre atelier Parentalité

9/ L’IMMUNITÉ, UN RÔLE CLÉ

« Vous avez trop regardé Koh Lanta… »

Photo by Kira auf der Heide on Unsplash

La Covid-19 a certes mis un coup de projecteur sur l’importance des mesures d’hygiène et de protection mais a aussi soulevé le rôle majeur de l’immunité dans la réponse au virus. Sommeil, alimentation, activité physique… tous les grands déterminants de la santé physique sont liés au fonctionnement de notre intelligence immunitaire.

Une nouvelle perspective de réflexion s’ouvre aussi pour la santé au travail, au fur et à mesure que les connaissances sur les mécanismes inflammatoires ou le microbiote progressent. Face à la menace de retour ou de nouveaux virus, nous proposons des ateliers pratiques sur le sujet afin de mieux en comprendre les fondamentaux et de déployer rapidement des solutions naturelles afin d’améliorer son état de santé… et son humeur.

En savoir + : dans cet épisode de notre série Le Réveil de la force, notre intervenante Estelle Becuwe vous explique tout sur le microbiote.

10/ Une nouvelle appellation : la QVCT

« Tu as lu les nouveaux accords de QVCT ? »

Le QVCT n’est pas un droïde de Star Wars mais un nouvel acronyme (“Qualité de vie et des conditions au travail”) promettant une évolution de la QVT telle qu’elle est perçue aujourd’hui au sein des organisations. Formulé pour la première fois dans le cadre de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 9 décembre 2020, il est porteur d’une ambition : celui de rapatrier les sujets centraux liés au travail afin d’anoblir la QVT.

Parler du “bien-faire” son travail plutôt que du bien-être au travail, en quelque sorte. La QVCT englobe la formation, les pratiques managériales, l’employabilité des salariés, la conduite des transformations mais aussi la prévention santé. Une évolution que nous ne pouvons qu’applaudir aux Ateliers Durables, nous qui faisons la promotion d’une approche systémique et intégrative de la santé au travail depuis 2013.

Vous aimez cet article ? Partagez ce lien : https://bit.ly/3sq8Uf7

Professionnel.le de santé au travail, ou Responsable RH, vous avez aussi identifié des nouvelles tendances dans votre métier ? N’hésitez pas à partager avec nous vos idées et vos impressions.

QVT, RPS… : définitions

Découvrez nos ateliers

LAD
vous répond

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]