La sophrologie : quels bienfaits en entreprise ?

La sophrologie : quels bienfaits en entreprise ?

Nouvelle rubrique sur le blog : l’abécédaire ! Tous les mois, un intervenant nous éclaire sur une définition, un concept, un principe pour vous aider à mieux connaître les différentes approches autour du bien-être au travail.

Ce mois-ci, Valérie, qui anime pour nous des ateliers Relaxation et Respiration, nous présente ce qu’est la sophrologie.

S comme… Sophrologie

On entend beaucoup parler de sophrologie mais sans trop savoir de quoi il s’agit…

« La sophrologie ? Ah oui c’est pour se détendre, c’est de la relaxation  »

« Souffrologie, tu t’occupes de la souffrance des gens, c’est ça ? »

« C’est une secte non ? Sophrologie, scientologie c’est un peu la même chose ? »

Et si on remettait un peu d’ordre dans tout ça ?

Un peu d’histoire

La sophrologie a été créée en 1960 par un neuropsychiatre, Alfonso Caycedo, qui s’intéresse à des méthodes moins agressives que les techniques thérapeutiques comme les électrochocs et les comas insuliniques utilisées à l’époque en psychiatrie.

Un brin d’étymologie

Le mot « sophrologie » vient de la racine grecque : SOS = Harmonie, PHREN = Esprit et LOGOS = Etude, langage

Il est inspiré par la philosophie de Platon et en particulier le « Dialogue des Charmides » qui emploie le mot grec « sophrosyne » comme étant la parole qui permet toute maîtrise de soi, toute sagesse, toute modération.

Le but de la sophrologie

La sophrologie se définit comme l’étude de la conscience humaine et des moyens pour l’harmoniser.

Elle utilise la respiration, la détente musculaire, l’activation du corps par le mouvement et la visualisation senso-perceptive à des fins pédagogiques.

Le but de la sophrologie telle que le professeur Caycedo le définit c’est de « dévoiler, conquérir et transformer notre conscience pour vivre une existence positive et pleine de valeurs », plus libre et plus responsable.

La sophrologie, ce n’est pas de la psychologie !

Ni de  la psychanalyse ! Elle ne travaille pas sur l’inconscient mais sur la conscience et ne propose aucune interprétation. Elle ne se substitue pas à la médecine classique et ne pose pas de diagnostic médical.

Elle facilite la verbalisation des difficultés même si elle focalise son attention sur le positif plutôt que sur le négatif et peut venir en complément d’un suivi médical dans l’accompagnement de personnes souffrant de pathologies physiques ou psychologiques.

Elle se distingue également de l’hypnose dans le sens où elle s’intéresse davantage au sujet alors que l’hypnose s’intéresse au problème traité. En sophrologie le sujet est totalement conscient, participe et est acteur de ce qu’il vit. Le sophrologue guide et oriente, l’hypno-thérapeute suggère et induit.

La sophrologie est basée sur un entrainement régulier du corps et de l’esprit et nécessite un engagement de la personne qui la pratique afin d’en percevoir les bénéfices.

En ce sens elle est une pédagogie plus qu’une thérapie, elle permet l’utilisation et l’appropriation de ses outils et de ses techniques.

Comment utiliser la sophrologie en entreprise ?

La sophrologie n’est pas qu’une technique de bien-être. Elle est plus que cela. Elle a sa place dans le monde du travail, et pas uniquement dans les comités d’entreprise à la pause méridienne !

Elle est une véritable technique de développement personnel et, à ce titre, elle peut être proposée aux salariés comme un véritable accompagnement au service du développement des compétences et du management de la performance.

Elle peut être associée à une démarche de prévention des Risques Psycho Sociaux (Stress, violence au travail : harcèlement moral et sexuel, épuisement professionnel, addictions,  etc…) et d’accompagnement sur la QVT.

A l’heure où les employeurs doivent mettre en place des solutions pour améliorer la qualité de vie de leurs salariés, la sophrologie propose des réponses concrètes qui permettent aux collaborateurs de gérer le stress, de prévenir le burn out mais également de retrouver leur énergie physique et mentale pour une récupération plus efficace.

Dans l’accompagnement des compétences et dans l’amélioration de la performance, on la retrouve parfois associée au coaching. Les motifs qui poussent les Responsables RH à faire appel à des sophrologues sont donc variés :

La sophrologie au travail a de multiples bénéfices sur le bien-être des salariés et permet de meilleures performances.

  • Cohésion et travail en équipe,
  • Valeurs humaines et valeurs de l’entreprise,
  • Amélioration de la confiance et de l’affirmation de soi,
  • Adaptation au changement,
  • Aide à la prise de recul et à la prise de décisions,
  • Gestion du temps et priorisation des actions
  • Préparation à la prise de parole en public,
  • Dépassement de soi
  • Créativité

Etc…

En conclusion…

La sophrologie permet une évolution profonde et durable des individus qui permet de faire mieux face aux défis collectifs qui attendent les organisations.

En savoir +

Valérie anime un atelier au sein des Ateliers Durables axé autour de la gestion du stress dans le cadre professionnel ; elle utilise des techniques de respiration et de visualisation afin d’apprendre à être plus à l’écoute de son corps.

Retrouvez le détail de l’atelier Respiration et relaxation

et le programme de tous nos ateliers en entreprises sur le bien-être au travail.