fbpx

6 exercices de psychologie positive à faire au travail

6 exercices de psychologie positive à faire au travail9 min read

Votre job ne vous fait plus vibrer, vous manquez de motivation… Avant de chercher le même boulot ailleurs, peut-être est-il encore temps de reprendre les choses en main… Notre conseil ? Tester les basiques de la psychologie positive pour gagner en confiance en vous et redonner sens à votre travail. Sarah Allart, intervenante de notre collectif et spécialiste en psychologie positive, nous livre ici quelques-unes de ses recettes…

La psychologie positive, c’est quoi ?

Fondée en 1998 par le chercheur en psychologie Martin E.P. Seligman, la psychologie positive est née du constat que 95% des études scientifiques en psychologie publiées entre 1950 et 2000 portaient sur la dépression, les maladies mentales et l’anxiété.

À l’inverse de la pensée positive rendue célèbre grâce à la méthode coué ou le principe d’autosuggestion, la psychologie positive est considérée comme une science basée sur des recherches et protocoles scientifiques rigoureux.

La psychologie positive se fixe le noble objectif d’étudier et de comprendre ce qui rend les gens heureux. Pas simple hein ? Martin Seligman disait justement dans Positive psychology : an introduction : “Si les psychologues cherchent vraiment à améliorer la condition humaine, il n’est pas suffisant de vouloir aider seulement ceux qui souffrent. La majorité des gens “normaux” ont aussi besoin d’exemples et de conseils pour atteindre une existence plus riche et enrichissante.”

La psychologie positive se positionne donc en complément de la psychologie traditionnelle et ne se considère en aucun cas comme un remplacement de cette dernière. C’est ce que Jacques Lecomtes souligne dans son Introduction à la psychologie positive : « Le courant de la psychologie positive considère simplement qu’à côté des multiples problèmes de dysfonctionnements individuels et collectifs s’exprime et se développe toute une vie riche de sens et de potentialités. »

Pour en savoir plus, vous pouvez également lire la publication What (and Why) is Positive Psychologie ? des psychologues Américains Shelly L Gable et Jonathan Haidt.

6 EXPÉRIENCES À FAIRE AU BUREAU POUR REBOOSTER VOTRE MOTIVATION

1. Commencez par quelques minutes de méditation

Commencez votre journée par quelques minutes de méditation. À tous les réticents qui se disent que ce n’est pas pour eux : essayer quand même ! Donnez-vous l’occasion d’essayer et de vous accorder ces quelques minutes de paix intérieure, de concentration et d’immobilité. La méditation a beaucoup de bienfaits et se développe par la pratique régulière. Si ce n’est pas pour vous, pas de soucis ! Vous pourrez trouver alors la pratique qui vous fait du bien avant de travailler (sport, écriture, yoga, marche, etc). Puis pratiquez votre « météo intérieure » avec ces 3 questions : « Qu’est-ce que je ressens là maintenant ? », « Quel est mon besoin sous-jacent ? » « Qu’est-ce que je peux faire pour moi aujourd’hui ? ». Réfléchissez mentalement quelques minutes à vos 3 réponses puis ouvrez les yeux, la journée peut commencer !

2. Réservez un vrai accueil à vos collègues

Dites bonjour à vos collègues en arrivant au bureau (un vrai bonjour souriant et sincère) ou en condition de télétravail #coronavirus sur votre réseau interne. Demandez-leur comment ils vont, incitez-les à vous donner une réponse sincère et écoutez vraiment la réponse. Balayez les “Coucou Patrick, ça va ? Tu as pu finir ta note sur le projet X ? Il me la faudrait pour 12h sur ma boîte mail. Merci !” pour “ “Bonjour Michel, avant que nous ne démarrions cette journée de travail qui s’annonce chargée, comment vas-tu aujourd’hui ? Comment te sens tu ?”. Tout au long de la journée, essayez d’être plus présent avec ceux qui vous entourent (famille, clients, collègues).

3. Décidez d’être optimiste (au moins) aujourd’hui

Choisissez votre attitude. On le sait, certains jours sont forcément mieux que d’autres et il est complètement normal de parfois vous réveiller en ne voulant parler à personne et surtout pas rejoindre la réunion d’équipe hebdomadaire à laquelle vous venez toujours avec un ennui prononcé. Si la journée se présente bien, décidez d’être un « atout positif » et de répandre la bonne humeur, vous aurez un impact très positif sur l’ambiance de travail, et vous en bénéficierez en retour ! Qu’y a t’il de mieux que d’aller la tête renfrognée chercher votre pain à la boulangerie du coin en ressassant vos affaires personnelles et de repartir en vous sentant plus léger grâce au sourire et à la bonne humeur du boulanger ? Décidez (certains jours) d’être cette personne !

4. Concentrez-vous sur vos points forts

Nous sommes tous uniques, que ce soit dans nos traits de caractères, notre personnalité, nos compétences : nous avons tous nos forces et nos faiblesses, c’est humain. Alors qu’il est parfois temps d’apprendre et de travailler sur nos points faibles, décidez aussi par moments de vous centrer sur vos points forts. Utilisez au maximum le temps d’une journée vos forces et vos talents. Cela vous permettra de vous sentir ultra / super efficace et de vous donner un sentiment de réussite ! Et c’est nécessaire parfois pour vous rebooster et aborder les points à améliorer. 😉

Si vous ne les connaissez pas, découvrez notre atelier « Activer mes super-pouvoirs » Dans cet atelier, les moments de réflexion personnelle alternent avec des temps créatifs en groupe, à la recherche de pistes pour mieux valoriser ses talents. Un temps de découverte sur soi mais aussi sur la diversité que chacun apporte, et qui fait la richesse d’un collectif de travail.

5. Sachez apprécier et remercier ceux qui vous aident

Adoptez un état d’esprit « appréciatif ». Essayez de remarquer les petites attentions, les messages d’encouragements de vos collègues, de vos proches et prenez le temps de les remercier de façon spécifique. Ces petits gestes et victoires nous permettent souvent inconsciemment d’avancer et de passer une “bonne” journée. Décidez sur une journée de porter votre attention sur le positif autour de vous. 🙂

6. Tenez un journal de gratitude

Enfin, terminez votre journée en tenant un journal de gratitude. Vous en avez déjà peut-être entendu parler, le concept est simple : écrivez 1 à 5 choses positives de votre journée, pour lesquelles vous vous sentez reconnaissant. Exemples : une bonne cohésion et un travail en équipe productif, un boost de confiance en vous grâce à une prise de parole en public réussi, vous être sentis écoutés après une journée difficile par votre compagnon, l’achèvement d’un projet créatif, un “latte art” réussi pour la première fois… ! Il n’y a pas de petites gratitudes. Vous n’êtes pas obligés de remplir ce carnet tous les jours de l’année bien sûr, mais l’avoir sous la main en fin de journée ou simplement savoir qu’il est là dans les moments et les journées difficiles peut vous aider à trouver cette petite part de joie qui était cachée 😉

101 expériences de psychologie positive

Toutes ces pratiques peuvent s’appliquer aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle. Retrouvez l’intégralité des conseils de Sarah Allart dans son livre Sunday, Monday, Happy Days – 101 expériences de psychologie positive pour être heureux 7 jours sur 7 (Éditions Larousse, mars 2018).

Vous aimez cet article ? Partagez ce lien : https://bit.ly/35Txd95

Une conférence bien-être au travail

Activer vos super-pouvoirs

LAD
vous répond

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]