fbpx

CSE : quelles pistes d’actions sur le bien-être au travail ?

CSE : quelles pistes d’actions sur le bien-être au travail ?7 min read

Suite de notre enquête sur la création du CSE et son impact sur la gestion de la QVT en entreprise.

Que l’on parle de qualité de vie au travail (QVT), de bien-être ou de santé au travail, la question du droit d’expression des salariés sur le contenu, l’ambiance et l’organisation de leur travail reste une épineuse question.

Comment les élus du CSE peuvent-ils tirer leur épingle du jeu ? Quelles sont les pistes d’action possibles en matière de QVT ?

Les Ateliers Durables vous attendent au SalonsCE Paris, le salon des CE/CSE et représentants du personnel, du 4 au 6 mai 2021 à Paris, porte de Versailles, pour parler des responsabilités et des actions des CSE sur le bien-être au travail. On vous tient au courant dès que les inscriptions seront ouvertes. 🙂

Elijah Chan via Unsplash

REPENSER L’ACTION DES CSE AU REGARD DES ENJEUX DE LA QVT

Les DRH que nous rencontrons sont souvent démunis pour faire remonter les “voix du terrain” et le Comité Social et économique (CSE) a matière à devenir l’interlocuteur-clé pour assurer ce rôle. Rappelons qu’il a pour mission, à partir de 50 salariés, “d’assurer une expression collective des salariés permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions”.

Pour cela, il s’agit de prendre en main les sujets relatifs à la QVT, d’ouvrir par exemple des espaces de discussion sur le terrain, comme le conseille l’ANACT, autour du stress, des conditions de travail, mais aussi des moments plus légers où les salariés se sentent en confiance pour s’exprimer de manière plus informelle.

Pour devenir un interlocuteur crédible, les CSE ont tout intérêt à élargir dès maintenant leur mission sociale et culturelle au-delà des cours de sport et des massages,

et de davantage inclure les enjeux liés aux transformations du monde du travail, pour lesquels les salariés sont demandeurs, comme l’équilibre vie pro vie perso, la parentalité, le télétravail ou le droit à la déconnexion. Des thématiques que nous abordons régulièrement dans nos ateliers à la demande des DRH, mais dont l’initiative revient encore rarement aux comités d’entreprise.

En somme, la QVT est une opportunité pour les comités d’entreprise de renouer avec leur vocation d’origine de porte-voix des salariés et des managers, et d’apporter à l’employeur l’éclairage nécessaire de la collectivité de travail sur la réalité du terrain.

Cela peut aussi passer par la réalisation d’un diagnostic social, sous l’angle de la QVT, qui peut s’appuyer sur la base de données économique et sociale (BDES), le document unique (DUERP) ou le bilan social. A condition de sortir du pur rapport de chiffres et d’apporter un contenu qualitatif sur la réalité du vécu professionnel. D’où l’importance de créer des temps de discussion, sans attendre les remontées inégales du terrain.

LA FORMATION SUR LA QVT : UN ENJEU DE TAILLE POUR LES ÉLUS DU CSE

Récemment, Muriel Pénicaud mettait en avant les lacunes de la formation initiale des élus. « Les cursus des masters RH n’abordent le dialogue social que sous l’angle juridique. Ils ne prévoient pas de formation à la construction d’un dialogue social de qualité »(1).

Or, la qualité de vie au travail est un sujet transdisciplinaire. C’est en tous cas la vision que défend notre collectif, en réunissant des professionnels de santé, des psychologues du travail, des coachs ou des consultants engagés dans la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

L’entreprise Delta CE, qui propose des logiciels tout-en-un pour les comités d’entreprise, organise régulièrement les “rencontres CSE”, des conférences en ligne spécialement dédiées aux élus CSE sur des thématiques variées : législation, budget, égalité professionnelle, gestion de crise, etc. Nous intervenons dans ce cadre sur la thématique du bien-être au travail. Pour découvrir le programme complet et vous inscrire gratuitement, c’est ici 😉

LES ATELIERS DURABLES PRÉSENTS AU SALONSCE PARIS

Retrouvez-nous parmi plus de 400 exposants au SalonsCE Paris, qui vous accueille du 4 au 6 Mai 2021 à Paris Porte de Versailles, pour 3 jours riches en rencontres et en échanges, entre élus de CE, CSE, représentants du personnel et fournisseurs.

SalonsCE & FranceCE… ce sont 51 salons CSE dans 40 villes de France en 2021 à destination des comités d’entreprise (CE), comités sociaux et économiques (CSE), représentants du personnel et fournisseurs de CE/CSE.

L’inscription est gratuite et arrive bientôt !

Après plusieurs mois éloignés les uns des autres, il est grand temps de se retrouver sur les SalonsCE & FranceCE, pour échanger, s’informer, rencontrer, partager et bien plus encore !

  • Informez-vous en participant aux conférences présentées par des experts pour comprendre les modifications sur le code du travail, les prérogatives et missions
  • Découvrez les meilleures offres et nouveautés à proposer à vos salariés
  • Rencontrez des fournisseurs locaux pour favoriser les circuits courts et les entreprises de votre région
  • Retrouvez vos fournisseurs actuels pour échanger avec eux sur leurs nouveaux produits
  • Partagez un moment convivial entre élus et fournisseurs
  • Echangez avec d’autres élus, pour partager vos expériences pendant cette crise

Vous aimez cet article ? Partagez ce lien : https://bit.ly/2WbLIzl

Nos formations LAD School

Découvrez nos ateliers et animations

LAD
vous répond

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]