fbpx

Organiser la SERD dans son entreprise

Organiser la SERD dans son entreprise6 min read

A l’occasion de la journée contre le gaspillage alimentaire le 16 octobre 2020 et de la semaine européenne de la réduction des déchets (SERD)  qui aura lieu du 21 au 29 Novembre 2020, Edouard Marchal, intervenant Zéro Déchet aux Ateliers Durables, nous donne des pistes pour sensibiliser efficacement les équipes.

6 actions pour sensibiliser sur les déchets en entreprise

Vous fabriquez vos cosmétiques maison et vous faites vos courses dans les épiceries en vrac ? Bravo ! Seulement, de retour en entreprise, vous avez parfois le sentiment de prêcher dans le désert…

Pourtant, qu’il s’agisse des déchets liés à votre cœur de métier ou aux activités support, les gisements d’économie sont souvent nombreux. Comment associer vos collègues à la démarche et mettre en place une action collective ?

Voilà 6 propositions d’animation :

  1. Animer un quiz autour du tri des déchets : Rassemblez les différentes poubelles dont vous disposez (papier/carton, plastiques, gobelets, piles, cartouches…) et testez les connaissances du public. Avec des outils comme Quizizz ou Kahoot, vous pouvez organiser le quiz facilement, sur site ou en ligne, et même organiser un challenge entre services. C’est aussi l’occasion de rappeler la fonction des agents d’entretien et le circuit des déchets d’entreprise, et éventuellement de recruter des futur.es référent.es tri en interne parmi les gagnant.es…
  2. Proposer une formation au compostage : Les déchets verts et alimentaires représentent une part souvent importante en volume de déchets, en entreprise, comme à la maison. Beaucoup hésitent cependant à se lancer dans l’aventure du compost, souvent par manque d’information ou par peur d’échouer.  Interrogez en interne, vous disposez peut-être d’un.e expert.e du sujet, qui serait ravi.e de partager ses connaissances, et d’organiser un troc à vers.
  3. Organiser une journée anti-gaspillage à la cantine ou au restaurant d’entreprise : mettez en place des affiches, limitez le nombre de morceaux de pain à disposition et proposez des boites réutilisables pour rapporter les restes chez soi. Certaines applications comme Phenix ou Eqosphere vous permettent également de donner les surplus à des associations caritatives.
  4. Créer un vide-grenier éphémère : Proposez à vos collègues de faire un grand tri dans leurs tiroirs au bureau et à la maison. Le grand nettoyage de printemps peut aussi se faire à l’automne. Prévoyez une salle ou un endroit qui pourra être mobilisé pendant 2 à 3 jours, pour l’espace vide-grenier. Pour donner du piment, n’hésitez pas à proposer à chaque collaborateur d’écrire une note personnelle au sujet de chaque objet !
  5. Lancer l’idée d’une journée sans email : Si si, ce rêve est accessible, et certaines entreprises ont sauté le pas comme Atos ou Price Minister. C’est surtout l’occasion de sensibiliser les équipes au coût de la pollution numérique et aux bonnes pratiques en la matière. Comment s’y prendre ? On vous détaille les différentes étapes dans cet article.
  6. Animer un brainstorming sur l’économie circulaire : comment faire bouger son cœur d’activité de l’intérieur, pour limiter la production de nouveaux déchets ? C’est tout l’enjeu des démarches d’éco-conception et d’économie circulaire. Vous pouvez vous procurer et vous former au jeu Circulab, un jeu de plateau passionnant qui pousse les participant.es à repenser leur activité dans le sens de l’écodesign et de la résilience.

Vous avez besoin d’un coup de main sur la conception ou l’organisation d’une de ces animations ?

Nos équipes peuvent vous conseiller sur le thème ou le format le plus convivial, en présentiel ou à distance. Contactez-nous pour un avis.

Quels bénéfices pour votre entreprise ?

Vous avez beau dire à votre Direction que les organisations zéro déchet seront la norme de demain, ça ne suffit pas toujours à vous débloquer un budget.

Alors parlons chiffres avec ces 4 exemples d’entreprises : 

  • ITECOM (Spécialiste en automatisme et informatique industrielle du traitement de l’eau) a réduit ses déchets papier de 340kg/an en sensibilisant ses employés à l’impression recto verso et en supprimant les catalogues papier. Résultat : 700€ de réduction des coûts et une cohésion d’équipe renforcée
  • LUREM (fabrication de machine à bois) a réduit ses consommations de matières en investissant dans de nouveaux outils plus précis. Résultat : 13 000€ dépensés pour 120 000€ d’économie par an (1% de son chiffre d’affaire).
  • AVIVA a mis en place pas à pas une politique zéro plastique dans ses bureaux. L’occasion de nombreux débats et discussions en interne, pour savoir comment remplacer tel ou tel produit à usage unique. Retrouvez l’interview de Magali Vacher, la Responsable RSE qui a piloté la démarche.
  • POCHECO utilise de l’encre naturelle, récupère ses eaux de pluie, replante des arbres pour compenser leur utilisation de matière. L’argent épargné est reversé à l’entreprise et à ses salariés.

Vous aimez cet article ? Partagez ce lien : https://bit.ly/30Bi5uj

Les 12 médias de la RSE

Découvrez nos ateliers

LAD
vous répond

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]