fbpx

Le Feng Shui en entreprise : 5 règles à connaître

Le Feng Shui en entreprise : 5 règles à connaître7 min read

Au moment d’engager un déménagement ou un réaménagement de bureau, beaucoup d’entreprises font appel à des architectes ou décorateur.trice.s d’intérieur pour repenser les espaces de travail. Le recours à un.e praticien.ne feng shui constitue une alternative intéressante, en amenant à porter l’attention sur les notions d’harmonie et de bien-être des occupants des bureaux. Une approche pertinente, en complément de notre atelier sur l’aménagement des espaces, et qui permet d’associer les collaborateurs de manière innovante à la démarche.

Le Feng Shui, c’est quoi ?

Si le Feng Shui est exercé comme un art par certains maîtres, il est pour d’autres avant tout une discipline et un outil de prospérité. Vieux de plus de trois mille ans, il a fait ses armes sur les terres de Chine, puis a essaimé en Europe et aux Etats-Unis, où il a été intégré dans les stratégies immobilières et d’aménagement des locaux. Depuis, des entreprises comme Orange, The Body Shop, British Airways ou Universal Studios ont fait le pari du Feng Shui pour l’aménagement de leurs bureaux et sièges sociaux.

Aujourd’hui, pas un homme d’affaires chinois de Hong Kong ne saurait monter son entreprise ou prendre ses décisions les plus importantes sans faire appel aux connaissances du Feng Shui sur les flux énergétiques favorables. Ceux-ci s’appliquent :

  • à l’espace : environnement de travail
  • au temps : choisir le bon moment pour prendre les décisions et agir

C’est ce qu’en anglais, nous traduirions par right time, right place.

Conscientes de l’importance des espaces de travail pour leurs collaborateurs (le lieu de travail participe activement au PLAISIR à venir travailler pour 89% des salariés et pour 83% à la perception de la CONSIDÉRATION que leur porte l’entreprise d’après une enquête Opinion Way), certaines entreprises comme La Poste ou Eurosic ont fait appel à nos services, pour intégrer le Feng Shui lors d’un déménagement ou animer des visites-conseil Feng Shui auprès de leurs salariés.

Notre intervenante Caroline Lamassoure, coach en développement personnel et experte en Feng Shui traditionnel, retrace les principes essentiels dans son livre “Les 13 clefs de l’harmonie intérieure : être bien en soi, chez soi, pour soi”. Elle nous livre ici 5 règles à respecter pour démarrer une démarche Feng Shui dans vos bureaux.

5 conseils pour un bureau Feng Shui

1. Et la lumière fût

Si les Maîtres Feng Shui insistent tant sur la présence et l’usage de la lumière, c’est que sans cette dernière, il n’y a pas de vie possible. L’afflux de lumière naturelle est indispensable à la santé, au bien-être physique et moral, mais aussi à l’irrigation des projets et des relations qui, alimentés par une énergie fluide et continue, ont toutes les chances de prospérer. Ainsi, préservez les meilleures conditions de travail en choisissant des lieux baignés de lumière naturelle, et en vous plaçant au plus près de cette source d’énergie. Si vous disposez de bureaux en sous-sol ou de salles de réunion sans fenêtre, vous devez faire entrer une lumière artificielle qui paraisse la plus naturelle possible. Bien sûr, il existe des systèmes qui simulent le cycle circadien mais ils restent aujourd’hui assez onéreux. En revanche, il est intéressant de travailler avec les lumières directes (plafonniers) et indirectes (lampes de bureau). Dans tous les cas, essayez de limiter le temps passé dans une pièce sans fenêtre.

2. Quand le Chi va, tout va

Chi peut se traduire par « souffle vital ». Invisible et subtil, il remplit pourtant tout l’espace et se nourrit de la qualité ambiante. Ainsi un espace bénéficiant d’un Feng Shui favorable est avant tout un lieu dans lequel le Chi circule bien. Haro donc sur les cartons qui s’accumulent par terre, les dossiers clos qui s’entassent sur le bureau, et les plantes en fin de vie qui végètent dans un coin. Faites place nette, mettez-vous à la place du Chi, telle une eau fraîche et limpide qui suit son cours pour alimenter la puissance d’un fleuve qui termine sa course dans l’océan. Et pourquoi ne pas proposer une journée du grand tri à vos collaborateurs, où ils pourront ranger leur bureau et nettoyer leur boîte mail ?

3. Entre Yin et Yang

Bien que complexe à traduire dans notre culture, la notion chinoise de Yin Yang doit être appliquée sur l’environnement de travail en prenant en compte les différents modes opérationnels de fonctionnement :

  • les espaces dits Yin sont baignés de calme, consacrés à la réflexion et au travail de fond, qu’ils soient individuels ou collectifs. Leur aménagement met la priorité sur les teintes douces, les formes rondes et organiques et les matières qui accrochent et ralentissent le Chi comme le bois et les revêtements textiles.
  • les espaces dits Yang sont réservés à un mode de travail plus collectif, qui demande action et dynamisme. Ainsi les salles de réunion, espaces collaboratifs, cafétérias sont Yang par essence. On y active l’énergie avec des éléments et du mobilier en métal, un revêtement au sol plutôt lisse, des murs blancs ou colorés.

Enfin, il est important que la proportion entre Yin et Yang soit juste, c’est-à-dire de veiller à ce que l’un n’écrase ou ne plombe pas l’autre.

4. Équilibrer les forces en présence

Le Feng Shui est souvent appelé « l’acupuncture des lieux de vie », notamment parce que nous utilisons les mêmes outils d’analyse que la médecine traditionnelle chinoise, dont le premier d’entre eux : le cycle des cinq éléments. Un univers organisé autour du bois, du feu, de la terre, du métal et de l’eau, dans des proportions équilibrées, dégage une solide impression d’harmonie et de pureté. La mise en oeuvre concrète de l’équilibre des éléments et forces en présence se traduit dans les choix de matières, de formes, de couleurs et de décoration. On choisit généralement le métal pour le mobilier principal (bureaux, chaises) car il diffuse une énergie rapide et directe. Les formes arrondies peuvent être privilégiées dans un objectif ergonomique. Au sol, le parquet et plus encore, la moquette vont ralentir l’énergie pour qu’elle circule harmonieusement, là où le carrelage et les matériaux lisses vont au contraire accélérer sa vitesse de progression, notamment dans les longues lignes droites. Enfin, le rouge par exemple symbolisera le feu d’une énergie puissante, là où le bleu sera plutôt du côté de la communication. Les orientations calculées pour placer le mobilier principal sont également déterminantes pour que chacun soit positionné dans le flux énergétique, et donc l’élément, le plus favorable. Vous ne vivez pas la même chose si vous êtes orienté au nord-ouest (énergie de la terre et du métal) ou au sud-est (énergie de la terre et du bois) par exemple, et c’est cette compatibilité-là que nous optimisons.

5. Trouver sa place

Nous connaissons tous des lieux qui incitent à la collaboration et la concentration, et d’autres qui nous font fuir. Le lieu de travail, tout comme la maison, doit permettre à chacun de trouver sa place pour s’épanouir et donner le meilleur de soi. Selon le Feng Shui, chaque collaborateur doit se sentir en sécurité pour accomplir sa mission, bénéficier d’une perspective qui donne une vision à plus ou moins long terme des enjeux, et être entouré de forces à énergie positive. Il est capital de tenir compte de ces critères (se placer dos et non face au mur, avoir une vue dégagée depuis son espace de travail, éviter les zones de vide autour de soi…) pour configurer chaque poste de travail et optimiser les chances de prospérité, de succès mais aussi de bien-être et donc de fidélité à l’entreprise.

Si le Feng Shui n’est pas une fin en soi pour l’entreprise, il participe d’une réflexion et d’un élan parfois réformateur du lieu de travail à une époque où l’agilité et la flexibilité sont légion. En pratique, les effets sont souvent assez immédiats pour les habitants des bureaux, qui se réapproprient ainsi l’espace et gagnent en sérénité, à la fois dans leur mission et leurs relations aux autres occupants des lieux.

En savoir +

Atelier fengshui
7 conseils pour aménager les bureaux
Feng shui au bureau : l’exemple de la poste

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]