Formation au développement durable en santé et en hôpital : comment innover ?

Formation au développement durable en santé et en hôpital : comment innover ?

SORTIR DE LA LOGIQUE DES ECO-GESTES

Le développement durable (DD) s’intègre progressivement dans le quotidien des hôpitaux, au même titre qu’il devient un élément fort de la démarche qualité et de la certification HAS des établissements publics et privés.

Pour autant, beaucoup de personnel de santé restent en-dehors du mouvement et méconnaissent les vrais enjeux DD du secteur.

A l’origine, une méprise sur le fond du dossier. En faisant des économies d’eau et des certifications énergétiques l’alpha et l’oméga d’une politique éco-responsable des établissements, beaucoup se sont cantonnés à une logique comptable, qui manque cruellement de sens pour le personnel. Quant aux formations au DD, elles se réduisent souvent à une longue liste d’éco-gestes qu’il s’agirait d’appliquer pour devenir de bons éco-citoyens.

Certes, ces actions sont un début et s’inscrivent généralement dans une meilleure gestion des ressources, mais qu’en est-il de l’aspect humain et collectif ? Comment faire des équipes le vrai socle et les initiateurs d’un projet de responsabilité sociale et environnnementale (RSE) pour l’établissement ?

En conservant une vision techno-environnementale, ne passerait-on pas à côté de la vraie « écologie » du développement durable ?

 

DD ET SANTÉ : CHANGER DE PERSPECTIVE

Le développement durable propose en effet un cadre de pensée qui rejoint très largement aujourd’hui les recommandations et les orientations de l’OMS.

Qu’il s’agisse de la satisfaction des besoins de chacun, de l’attention mise sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé, de la réduction des inégalités ou du renforcement des capacités individuelles et collectives, le développement durable recoupe de nombreux objectifs de la promotion de la santé tels que définis dans la Charte d’Ottawa.

Pour les cadres de santé, le développement durable interroge aussi bien la place des hôpitaux dans le système de santé publique, le rapport aux patients, les conditions d’exercice des soins, ou le bien-être psycho-social des agents.

Quant aux agents, la formation au DD est une opportunité pour changer de regard sur sa pratique quotidienne, redonner du sens et revaloriser des missions et des métiers largement mis à mal. Pour cela, encore faut-il prendre le temps de les interroger et de les associer au projet.

 

L’EXEMPLE DU CHU ROUEN : QUAND LES AGENTS EN FORMATION « FABRIQUENT » DU  DD…

Invités à réfléchir à un renouvellement des formations au DD au sein de l’établissement, les Ateliers Durables ont proposé  un dispositif innovant centré sur la vie quotidienne des pôles et des services.

L’objectif affiché est de se servir du DD pour engager une dynamique d’action positive au sein des équipes. Il s’agit également de fédérer les équipes et de transcender les barrières classiques entre les différents métiers, médecins, infirmiers, aide-soignants, personnel administratif, logistique ou technique.

La formation s’organise autour d’ateliers participatifs autour de grandes thématiques (énergie, mobilité, alimentation, environnement de travail) qui poussent les agents à tester et construire de nouvelles pratiques responsables dans leurs services, en s’appuyant sur leur expertise de terrain.

Inspiré des modèles d’innovation sociale, ce type de formations-actions valorise à la fois la créativité individuelle, l’échange et l’élaboration de projets collectifs.

Les actions qui émergent peuvent concerner l’organisation et l’animation des services, la préparation et la distribution des repas, le choix du matériel ou des dispositifs médicaux, la gestion de la pharmacie, le conseil aux patients et l’éducation thérapeutique…

Proposé en co-animation avec l’équipe développement durable du CHU Rouen, ces formations d’un nouveau type s’inscrivent dans la continuité de la stratégie de DD de l’établissement.

En savoir +

Post A Comment

YOUR CAPTCHA HERE