fbpx

8 conseils pour déconnecter (vraiment) en vacances

8 conseils pour déconnecter (vraiment) en vacances

Les vacances approchent, elles sont presque là et vous vous empressez de boucler vos mails, votre to-do list et votre valise. C’est le moment de passer en mode déconnexion ! Dans votre besace, vous emporterez quelques essentiels de survie : chapeau, crème solaire, livre, magazines, chargeur de téléphone. A la question, « est-ce que j’amène mon ordinateur de boulot, mon téléphone ? » vous n’avez pas encore la réponse. Vous vous interrogez, des fois qu’il y ait une urgence. Si c’est le cas, lisez ce qui suit, nos conseils peuvent vous aider. La sur-connexion en vacances ne concerne pas que votre travail mais aussi votre inséparable, ce précieux smartphone, sur lequel vous consultez, parfois dès le réveil, vos notifications et e-mails.

Voici quelques réflexes à avoir pour changer vos habitudes, vivre l’été autrement et RE-découvrir les bienfaits d’une pause sans surcharge mentale.

1. Avant de partir : préparez le terrain de la déconnexion

Déchargez-vous d’un maximum de tâches (évitez de reporter à votre retour) et rédigez une réponse automatique.
Idéalement vous avez un binôme qui ne part pas en même temps, ce qui permet de ne pas faire attendre vos interlocuteurs jusqu’à votre retour et de ne pas avoir 600 mails à traiter en revenant. Indiquez donc un contact qui peut prendre le relais pendant vos congés. Si ce binôme n’existe pas, n’hésitez pas à mentionner fermement que vous « prendrez connaissance de ce mail à votre retour ». En revanche, jouez le jeu, ne répondez pas à vos mails pendant vos vacances !

2. Rester disponible en vacances ? C’est NON !

Sauf cas exceptionnel (vraiment indispensable) sachez dire non à votre supérieur qui vous demandera de « garder un oeil » sur vos mails. Même si vous avez envie de rester dans la boucle, être au courant de tout et que vous avez peur de perdre le fil, commencez par vous dire NON à vous. Ensuite, dites-le à votre supérieur si toutefois il/elle insiste.
Ne succombez pas à la peur de manquer quelque chose. Avec de l’organisation et l’esprit reposé, vous saurez retrouver le fil, faites-vous confiance !

3. Valise ? Voyagez léger 

Au moment de faire votre valise, folie, si vous tentiez de laisser tablette et ordinateur portable au tiroir ?
Faites-le pour voir. Vous aurez toujours votre smartphone en cas de besoin.

4. Limitez l’usage des applications

La veille du départ ou sur le trajet, repérez sur votre smartphone toutes les applis en lien plus ou moins symbolique avec le travail : mails, transports en commun, réseaux sociaux pro, agenda… et coupez toutes leurs notifications, puis déplacez-les vers le dernier écran de votre smartphone. Vous aurez tout le temps de les redécouvrir à votre retour… ou pas ! Ne gardez que les 5 applications pour vous divertir et qui ne génèrent aucune source de stress : partage de photo, jeu, lecture…

5. Désactivez les notifications et la data (3G, 4G, Wifi)

Mis à part les SMS, laissez-vous la liberté de décider où et quand vous consultez votre smartphone.
Coupez les données cellulaires et remettez-les à chaque fois que vous en avez besoin, cela ne prend pas longtemps, mais assez pour court-circuiter les usages automatiques.

6. Réactivez votre mode conscient !

A chaque fois que vous avez votre téléphone dans la main, retournez-le face cachée et posez-vous, en toute sincérité, une de ces questions :
– Est-ce que je pourrais le faire autrement, d’une manière plus plaisante pour moi, ou plus connectée (à moi et aux autres cette fois-ci, pas à internet) ?
– Qu’est-ce que j’attends de cette utilisation, là, maintenant ?
– Combien de temps je prends pour ça ?
– Ne préférerais-je pas faire autre chose à la place ? (comme par exemple lire un magazine ou avoir une discussion avec un proche)
Et si vous le souhaitez toujours, reprenez ce que vous alliez faire… ou pas.

7. Lancez-vous des défis !

– Chiche qu’on part avec un seul portable à la plage aujourd’hui (et on tire au sort lequel) ?
– Chiche que je désactive mes données cellulaires pendant 48 heures ?
– Chiche que personne ne peut avoir un portable à la main si une autre personne est à moins de 2 mètres…
A vous d’inventer les règles du jeu ! Et surtout, débriefez ensuite ! Qu’est-ce qui s’est passé qui ne se passe pas d’habitude ? Comment je me suis senti.e ?

8. Oubliez l’horloge ! Surtout celle de votre téléphone !

A nous de vous donner un petit défi : pendant toutes vos vacances, interdit de regarder l’heure sur le portable. Munissez-vous d’une montre ou demandez l’heure à quelqu’un de votre entourage. Vous verrez ça marche très bien !

 

A lire cet été : 2H Chrono pour déconnecter et se retrouver

Un ouvrage de référence, rédigé par Virginie Boutin, intervenante aux Ateliers Durables qui anime l’atelier « Digital Detox – débrancher pour mieux se connecter » et auteure des conseils que vous venez de lire.

En collaboration avec Fabienne Broucaret du site My Happy Job, ce livre vous guide avec plein de bon sens, vers une consommation intelligente du digital pour mieux vivre, mieux travailler, mieux être.

 

 

En savoir + sur les Ateliers Durables

Les Ateliers Durables regroupent une équipe d’intervenants experts des enjeux liés à la santé, au bien-être au travail et au développement durable. Depuis 2013, nous avons accompagné à des degrés divers plus d’une centaine d’entreprises dans leurs projets relatifs à la qualité de vie au travail (QVT) et à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Nous sommes à votre disposition si vous souhaitez organiser nos ateliers et formations dans votre entreprise.

Contactez-nous !