fbpx

Comment passer au zéro plastique au bureau en douceur : l’exemple d’Aviva

Comment passer au zéro plastique au bureau en douceur : l’exemple d’Aviva5 min read

Magali Vacher, Responsable Environnement, Aviva

 

Partenaire des Ateliers Durables depuis plusieurs années, l’entreprise Aviva a décidé de passer à la vitesse supérieure et d’engager une démarche pour supprimer tous les plastiques à usage unique.

Retour en questions avec Magali Vacher, Chargée du Développement Durable chez Aviva qui nous explique comment cette transition a eu lieu.

Quelles ont été les différentes étapes pour passer au zéro plastique à usage unique dans l’entreprise ?

Aviva est engagé de longue date dans une démarche d’entreprise responsable, que ce soit auprès de nos clients ou de nos collaborateurs. Le passage au zéro plastique à usage unique s’inscrit dans cette longue histoire et n’est finalement que la suite logique de ce que nous avons entrepris jusque-là.

Nous avons tout d’abord étudié la faisabilité d’un tel projet et vérifié que les collaborateurs étaient prêts à changer leurs habitudes – c’était le cas ! Puis, nous en avons longuement discuté avec les parties prenantes en organisant un groupe de travail dédié qui se réunissait tous les mois (qui était composé de salariés, de fournisseurs et de représentants CE et CHSCT). À noter que ce projet était porté par le Groupe Aviva à Londres et que cela a permis de lui donner une impulsion supplémentaire.

Le lancement du zéro plastique à usage unique a été effectué partout et en même temps. Un mug a été offert à chaque collaborateur à chaque phase de déménagement dans nos nouveaux locaux et une gourde leur a également été offerte pour le lancement de l’édition 4 de La Fabrique Aviva. Début novembre 2019, nous avons cessé toutes les commandes de plastique à usage unique en prenant en compte que nous écoulerions les stocks restants sur les 2 derniers mois de l’année.  

Où ces changements ont-ils eu lieu ? Dans le siège ? Si oui, envisagez-vous de les mettre en place dans d’autres sites ?

Nous avons décidé dès le début d’opérer le changement sur notre siège social mais aussi sur tous nos sites de province. Nous avons réussi également à embarquer nos 2 filiales (UFF et Epargne Actuelle) qui ont dupliqué les solutions apportées dans toutes leurs agences.  

Comment avez-vous associé vos salariés à cette démarche ?

Dès le mois de mai 2019, nous avons commencé à informer régulièrement nos collaborateurs via des news sur l’intranet, conférences lors de la Semaine Européenne du Développement Durable, offre d’un mug et d’une gourde à chaque salarié, écrans de veille, affiche ascenseurs, vidéo sur l’intranet et de garder un lien direct avec eux en répondant à toutes leurs questions. Il nous a semblé primordial de les informer et de les associer le plus possible. Nous aurons certainement à ajuster à la marge le dispositif Zéro plastique prévu au regard des réactions des collaborateurs à l’usage lorsque tout sera définitivement mis en place en ce début d’année 2020.  

 

Quelles ont été les réactions des salariés ? Avez-vous noté des résistances ou une évolution des comportements depuis la mise en place ?

Dès le début, les collaborateurs ont été globalement convaincus par le bien fondé et la nécessité de ce projet même si certains avaient quelques appréhensions quant à la simplicité du process (lavage, oubli …). Notre plus grand challenge a été de trouver un matériau qui convienne à tous pour les gourdes et les mugs ; certains ayant des préférences pour l’inox, la céramique, le verre… Il est important de trouver les solutions les plus crédibles et les plus engageantes possibles pour les collaborateurs pour assurer leur bonne adhésion au projet.  

Quel a été le coût de cette mise en place ? Ou a contrario quelles sont les économies que vous en tirez ?

Ce projet n’a pas été défini dans un objectif de réduction des coûts. L’objectif est de contribuer à la réduction de notre empreinte environnementale avec un projet qui est aussi très concret pour nos collaborateurs. Le coût du projet est principalement du temps humain pour trouver les bonnes solutions pour mettre en oeuvre cet engagement zéro plastique à usage unique. C’est un travail d’orfèvre qui prend du temps car on trouve du plastique à de nombreux endroits !  

Ce serait quoi la prochaine étape ?

Nous espérons réduire significativement les déchets (organiques, cartons …), la consommation de papier et utiliser davantage d’énergie verte. Pour résumer, nous voulons tout simplement accélérer notre politique climatique y compris dans nos produits et services.  

Que diriez-vous aux entreprises qui aimeraient se lancer dans ce type de changement mais n’osent pas encore franchir le pas ?

C’est un investissement, principalement en temps, avec de nombreux contributeurs, mais qui apporte une fierté d’appartenance aux collaborateurs et une crédibilité à notre démarche Aviva Solutions Durables. La décision doit être prise après une concertation de tous les acteurs afin de bien organiser la transition. Il ne faut surtout pas hésiter à impliquer les collaborateurs et la direction et organiser par exemple un petit déjeuner zéro plastique pour que les collaborateurs voient que c’est possible et très convivial !

Et dernier conseil : penser à toujours proposer une alternative aux collaborateurs; le fait de supprimer une facilité doit toujours être synonyme de solution aussi simple et facile à mettre en œuvre.

En savoir +

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]